Le Choeur des femmes de Martin Winckler
Priceminister

Le Choeur des femmes


84
5 23

Gallimard (Editions)  | Collection Folio Publié le 10/02/11 Genre Romans Format Livre de poche EAN 9782070440399
Je m'appelle Jean Atwood. Je suis interne des hôpitaux et major de ma promo. Je me destine à la chirurgie gynécologique. Je vise un poste de chef de clinique dans le meilleur service de France. Mais on m'oblige, au préalable, à passer six mois dans une minuscule unité de " Médecine de La Femme ", dirigée par un barbu mal dégrossi qui n'est même pas gynécologue, mais généraliste ! S'il s'imagine que je vais passer six mois à son service, il se trompe lourdement. Qu'est-ce qu'il croit ? Qu'il va m'enseigner mon métier ? J'ai reçu une formation hors pair, je sais tout ce que doit savoir un gynécologue chirurgien pour opérer, réparer et reconstruire le corps féminin. Alors, je ne peux pas - et je ne veux pas - perdre mon temps à écouter des bonnes femmes épancher leur coeur et raconter leur vie. Je ne vois vraiment pas ce qu'elles pourraient m'apprendre.
 

Autres formats et éditions

  • Le Choeur des femmes de Martin Winckler

Les critiques des internautes

  • la bohème

    par la bohème (Lecteur) -

    Livre très instructif


    Et très bien écrit, j'ai vraiment adoré et c'est pour cette raison que j'arrive à passer outre la fin que je n'ai pas comprise ou en tous cas que j'ai trouvé inutile
    Voir tous ceux qui recommandent
  • caroline chirie
    Ils n'aiment pas

    par caroline chirie (Lecteur) -

    bof!


    ce roman est beaucoup trop long, certains passages sont même ennuyeux, même si effectivement on veut savoir comment se termine l'intrigue..............
    Voir tous ceux qui ne recommandent pas

Ce qu’en pense la communauté

84 votes


23 critiques Aucun commentaire 13 souhaits de lecture


Vous n'êtes pas connecté. Connectez vous pour filtrer par votre réseau

  • picto
    Bruno RONDEAU

    Bruno RONDEAU (Lecteur) - Il y a 3 semaines

    Instructif


    Un roman ? Peut-être. A lire comme une immersion dans le milieu gynécologique où les IVG font aussi parties des consultations. Ce livre est un plaidoyer sur la relation soignant-soigné où le prendre soin prend toute sa dimension.
    Jean (Jinn) est une jeune interne en 5ème année de médecine qui vit mal l'idée d'effectuer un stage de six mois dans une Unité de consultation de la Femme. Il faut dire qu'elle rêve de faire de la Chirurgie gynécologique, rien à voir avec ces consultations où il faut écouter des femmes à longueur de journées qui racontent leur vie. Il est où le soin ? Le "patron" du service est un médecin généraliste atypique qui va lui enseigner l'Art de l'écoute des patientes qui viennent consulter dans cette Unité complètement à part dans le milieu médical.
    Ce livre est bien écrit et instructif, surtout pour celles et ceux qui souhaitent savoir ce qui se passe dans le bureau des soignants. Mais il ne faut pas se leurrer. Si ce genre de pratique médicale existe, et je pense que Martin Winckler, médecin généraliste est un adepte de cette conduite, celui-ci est malheureusement trop rare dans la vraie vie pour se convaincre d'une posture aussi humaniste soit elle. Bien sûr, l'écoute, le non jugement et l'accompagnement dans le prendre soin sont importants, les patients l'ont bien compris et ce livre sur les consultations gynécologiques le prouve. Mais, parfois, la réalité relation médecin-patient est loin d'être aussi prévenante.
    Sur l'aspect romancé du livre, l'intrigue (oui, il y en a une) est intéressante mais la chute décevante. Non sincèrement, je conseille ce livre pour l'approche soignante qui est présentée.

  • picto
    Corine

    Corine (Lecteur) - Il y a 2 mois

    Ouvrir les yeux


    Notre naissance, notre enfance, notre adolescence font de nous la personne que nous sommes et si on n'ouvre pas les yeux sur ce qui nous sommes vraiment, on peut faire fausse route.
    Ecouter les autres, les comprendre fait partie d'un travail sur soi-même. C'est ce qu'apprend le Docteur Atwood qui a une forte carapace qui cache tellement de choses.
    Je préfère le docteur Atwood de la fin du livre que celui du début.

  • picto
    la bohème

    la bohème (Lecteur) - Il y a 3 mois

    Livre très instructif


    Et très bien écrit, j'ai vraiment adoré et c'est pour cette raison que j'arrive à passer outre la fin que je n'ai pas comprise ou en tous cas que j'ai trouvé inutile

  • picto
    Catherine GIRAUD

    Catherine GIRAUD (Lecteur) - Il y a 5 mois

    A lire d'urgence!


    un peu long peut être, mais tellement enrichissant, et éclairant sur les rapports entre médecins et patients dans le contexte particulier des soins aux femmes !

  • picto
    Valérie

    Valérie (Blogueur) - Il y a 7 mois

    Pour les femmes


    Il me semble difficile de ne pas tomber sous le charme, surtout si l'on est une femme. Par contre, je serais très curieuse d'avoir un avis masculin sur ce roman. Bien sûr, le docteur Karma est trop parfait, humain et à l'écoute, innovateur dans ses pratiques mais heureusement, j'ai eu l'impression de reconnaître mon médecin de famille (l'aspect innovant en moins) dans certaines pratiques, ce qui prouve qu'il existe des hommes comme lui. Malheureusement, j'ai aussi reconnu mon ancienne gynéco (et oui, une femme pourtant) dans l'anti-Docteur Karma qui officie à la clinique. Bien sûr aussi, la fin est too much, cette histoire de famille est maladroite mais elle m'a semblé importante pour expliquer les abus de la médecine. Et il y a des personnages bien farfelus dans ce roman, comme celle qui tente d'étrangler Jean. Ce que je retiens surtout de ce roman, c'est le rêve d'une autre médecine, ce sont ces pratiques différentes qui ne font plus écarter les jambes des femmes pendant un examen, ce qui ne traumatiserait plus les jeunes filles venant pour une première visite. Je

  • picto
    Elodie

    Elodie (Lecteur) - Il y a 9 mois

    Le choeur des femmes


    Ce livre est instructif, pédagogique. L'auteur développe un point de vue tellement nécessaire à la relation entre les soignants et les soignés. Son approche empathique rend les personnages attendrissants et nous pousse à poursuivre la lecture.
    Effectivement, certains passages sont un peu longs mais il y a toujours un petit quelque chose pour nous retenir.
    Une jolie histoire clôturée par une fin heureuse, un tantinet idéalisée, tirée par les cheveux mais l'essentiel est ailleurs!

  • picto
    Pivoine

    Pivoine (Lecteur) - Il y a 9 mois

    Litanie


    Un sujet qui aurait pu être intéressant, il tourne en boucle ....décevant de cet auteur, qui nous livre une histoire finalement creuse, des consultations gynécologiques, entre coupées de platitudes....

  • picto
    Alex-Mot-à-Mots

    Alex-Mot-à-Mots (Lecteur) - Il y a un an

    femme


    D'accord, Isa, tu avais raison, ce livre est LE livre à lire et à faire lire à toutes les femmes (et aux hommes aussi, y'a pas de raison).

    J'avais été déçue par les derniers romans de Martin WINCKER que j'avais lu, alors que j'avais adoré "La maladie de Sachs" à l'époque. Ce roman me réconcilie avec l'auteur.

    Certes, il est plein de bons sentiments et le personnage de Jean est un peu grossi, mais je me suis laissée prendre au jeu et j'ai adhéré.

    La fin est un peu "happy end" elle aussi, malgré cela j'ai quitté à regret les personnages attachants de ce livre.

    Pour faire ma mauvaise tête, je dirai que j'ai trouvé un peu longs les passages de témoignages, mais je les ai tout de même lu jusqu'au bout.

    Pas un coup de coeur toutefois, mais un livre à emporter avec soi chaque fois que l'on va consulter un spécialiste ou à l'hôpital, histoire de se remettre en mémoire que les médecins sont d'abord et avant tout des soignants qui doivent être à notre écoute.

    L'image que je retiendrai :

    La première image de Jean au début du roman, col relevé, stéthoscope en bandoulière, sûre de son savoir universitaire.

  • picto
    les escargots

    les escargots (Lecteur) - Il y a un an

    Intriguant


    Choisi d'après la quatrième de couverture et pour mon intérêt pour ce qui touche au médical. On est intrigué par la conversion de ce jeune médecin, dont je n'ai compris de qui il s'agissait vraiment qu'après une cinquantaine de pages. Le ton de son mentor est parfois un tantinet mielleux et agaçant car trop lisse. Mais ce sentiment est une des choses qu'on partage avec la narratrice. La chute est surprenante, un peu tirée par les cheveux et gâche finalement le plaisir. Fallait-il en faire autant ? Un bon "ils vécurent ... et eurent ..." aurait aussi bien fait l'affaire.

  • picto
    stephanie pras

    stephanie pras (Lecteur) - Il y a un an

    Tres bon moment


    Ce livre m'a plu et après l'avoir lu on voit les gynécologues d'une autre façon.On nous y raconte l'histoire de Djiin (dit jean ) une interne de 5 eme année et elle doit effectuer un stage de 6 mois a l’unité 77, et y va a contre coeur mais au bout d'une semaine déjà on voit que sa vision des choses a changer ....

Voir les suivants

Le parcours de Martin Winckler

Martin Winckler est l'auteur d'une quarantaine de livres parmi lesquels La maladie de Sachs (POL, 1998) et Le Choeur des femmes (POL, 2009). Après Mort in Vitro (2003) et Camisoles (2006), Les Invisibles est son troisième roman au Fleuve Noir.

Ses lecteurs

Ils l'ont lu
  • Marie Andrieu
  • Anne Philippe
  • Catherine Corban
  • christine boulet
  • Christelle Maillet

Les livres de ceux qui ont aimé...

  • Cadeaux gourmands. 30 douceurs à offrir de Bérengère Abraham
  • Hunger Games Tome 3 : La révolte de Suzanne Collins
  • Cuisine et correspondance. Une amitié en 82 recettes de Andrea Israel et Nancy Garfinkel


Dans le même univers

  • LES CHANTS DE MALDOROR de  Lautréamont
  • Sahara de Cizia Zykë
  • CELA S'APPELLE L'AURORE de Emmanuel Roblès